Bienvenue sur mon blog

En soutenant Rousset le maire a créé un malaise

En affichant ostensiblement dans la dernière ligne droite de la campagne des régionales son petit faible pour le président sortant, le socialiste Alain Rousset, Didier Borotra n’imaginait pas provoquer de remous ni un quelconque malaise dans sa majorité plurielle.

Et tout le monde le sait.Mais voilà, même si, comme on l’a dit cette semaine, Didier Borotra n’a pas pris sa carte au PS, son soutien à Alain Rousset dans le contexte actuel a provoqué surprise, stupéfaction, voire indignation en ville.Pas de crise politiqueDans sa propre famille politique centriste (MoDem) qui présentait tout de même derrière Jean Lassalle deux élus biarrots à la Région (Michel Veunac et Juliette Séguéla), on temporise.« J’étais à Paris quand on m’a appris la prise de position de Didier Borotra.

L’incompréhension de l’électorat et de la base, est tout de même une pression suffisante pour se positionner sur la « sortie » de Didier Borotra.

Il faut un peu plus de cohérence et d’habileté » conclut le premier adjoint qui souhaite que Didier Borotra vienne devant le groupe UMP rapidement afin de « rappeler les règles de l’accord initial de la majorité plurielle.

Source:

http://www.sudouest.com/pays-basque/actualite/biarritz/article/895520/mil/5817965.html

25 mars, 2010 à 17:42


Laisser un commentaire