Bienvenue sur mon blog

Karachi : le parquet ouvre une enquête pour corruption

Les familles les soupçonnent d’avoir touché des rétro-commissions sur la vente de sous-marins par la France au Pakistan pour financer l’activité politique de l’ancien Premier ministre, dont sa campagne présidentielle de 1995.

Le chef « d’entrave à la justice » vise les dirigeants de la DCN qui n’auraient pas communiqué aux enquêteurs antiterroristes une note interne intitulée « Nautilus » dont ils étaient en possession depuis 2002 et qui confirme la thèse des représailles.

L’Elysée avait immédiatement démenti les propos de l’avocat, soulignant qu’ils « relèvent de la diffamation et qui ne sauraient être excusés par l’expression de la légitime douleur des victimes ou de leurs ayants droit ».

Conformément à la loi « Informatique et Liberté » n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, nous nous engageons à informer les personnes qui fournissent des données nominatives sur notre site de leurs droits, notamment de leur droit d’accès et de rectification sur ces données nominatives.

Source:

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20100204.OBS5841/karachi__le_parquet_ouvre_une_enquete__pour_corruption.html

14 février, 2010 à 2:46


Laisser un commentaire